Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 13:52
Sérénité et inquiétude dans les vœux de la Mairie

C'est devant les invités à la traditionnelle cérémonie de début d’année , parmi lesquels on remarquait la présence du conseiller général du canton Jean-Claude Peyramard et de plusieurs maires et adjoints ou adjointes de communes voisines, que le maire Bernard Jauvion devait présenter ses vœux, en son nom et au nom de l'équipe municipale, non sans avoir excusé l'absence de plusieurs personnalités empêchées dont, entre autre, le Préfet de la Corrèze et le Président du Conseil Général, et remercier les responsables d’association pour leur implication dans la vie de la commune.
Après avoir naturellement évoqué les crimes récemment perpétrés qui ont porté atteinte aux valeurs républicaines, il a fait part de son sentiment que « la république ne doit pas céder face aux ennemis de la liberté, face à l’obscurantisme » et que les discours des dirigeants doivent devenir réalité.

Le maire, devait donner ensuite quelques informations sur le développement incontournable de la commune (21 familles installées sur la commune en 2014 auxquelles le maire ne manqua pas de souhaiter la bienvenue, soit 57 habitants de plus et 10 enfants supplémentaires à l’école, la perspective de 1200 habitants à échéance de 10 ans dans le PLU en cours de finalisation, 6 permis de construire nouveaux depuis le début de l’année avec 10 à venir, 4 pavillons nouveaux sur le terrain communal, l’installation probable d’un commerce aux Alleux, pour  citer quelques uns des projets en cours).

Il devait insister également sur l’importance de l’aspect économique des territoires « qui doit devenir prioritaire » en rappelant que 500 emplois sont positionnés sur Favars, Tellis aux Alleux représentant à elle seule 406 emplois.

Une ombre au tableau cependant : l’offre de soins au plan médical qui manque cruellement, avec toutefois l’espoir d’un médecin au centre médical qui se développe à St Mexant.

Mais si la volonté des élus de voir aboutir les projets exprimés par la population est « farouche » , la question obsédante est de savoir « comment faire face au désengagement sans précédent de l’Etat » qui se traduit pour la commune par une baisse  de 46 000 € sur le quinquennat, avec 15 000 € de dépenses supplémentaires par an pour les activités périscolaires !

Finalement « c’est l’existence même de l’échelon de proximité qu’est la commune qui est menacée et avec lui, le dernier rempart de la démocratie ».

Avant d’inviter les participants à partager le pot de l’amitié, le maire devait terminer ses vœux par une citation  de Voltaire très d’actualité : « Je ne partage pas vos idées mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer ».

Photos

Partager cet article

Repost 0
Published by Favars-amicale
commenter cet article

commentaires

tronche daniel 28/01/2015 10:41

il me semble que les voeux d un maire doivent d abord passer par ses administres !une fois encore ils se résument a un rassemblement de petites personalites !

Présentation

  • : Le blog de Favars-amicale
  • : informations concernant Favars
  • Contact

Recherche

Liens