Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 17:03

neurones.jpgLes personnes d’âge mûr sont  plus facilement distraites. La question se pose : un cerveau âgé peut-il apprendre et se souvenir de ce qu’il a appris ? Eh bien oui ! De nombreuses idées reçues, y compris celle selon laquelle 40% de nos cellules grises disparaissent, ont été réfutées. Ce qui était dans notre crâne n’a pas disparu, mais s’est simplement réfugié dans les plis  de nos neurones.

Deborah Burke a effectué des recherches sur ces moments où l’on a quelque chose sur le bout de la langue : on sait qu’on le sait, mais sans se le rappeler vraiment. Ses recherches montrent que de tels incidents augmentent en partie parce que les connexions neuronales,  qui reçoivent et traitent l’information, peuvent s’affaiblir avec l’âge ou le manque d’utilisation.


Les neurones s’usent si l’on ne s’en sert pas !


Récemment,  les chercheurs ont fait des découvertes très positives. A l’âge mûr, le cerveau reconnaît mieux le principal, le cœur d’une idée. S’il est entretenu, il peut continuer à construire des réseaux.
L’astuce consiste à imaginer des moyens d’entretenir et de multiplier les connexions neuronales. Le cerveau étant déjà plein de voies bien connectées, les adultes doivent  « se secouer un peu les synapses » ( le synapse étant le point de jonction de deux neurones) en confrontant des opinions contraires aux leurs.


Bousculons les connexions établies.


L’information a sa place, nous avons besoin de connaissances. Mais il est important d’aller plus loin  et de mettre en question notre perception du monde. Si nous passons  tout notre temps avec des gens de même point de vue et si nos lectures renforcent nos connaissances acquises, nous ne bousculerons pas les connexions cérébrales établies.

Alors, changeons nos habitudes et, comme l'explique le Docteur Taylor, " sortons des sentiers battus"
pour explorer des chemins de traverse.
Si nous avons appris quelque chose de cette façon, lorsque nous y repenserons, nous aurons acquis un nouveau niveau de complexité et notre cerveau pourra continuer son développement.
Une très bonne nouvelle!

Partager cet article

Repost 0
Published by Favars-amicale - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Favars-amicale
  • : informations concernant Favars
  • Contact

Recherche

Liens